IMG_5821

 Des lilliputiens au pays des géants

Ils arrivent par grappes, s'agglomèrenr par affinité... Voilà qu'ils doivent décliner leurs identités à trois "sbires" à l'air jovial affublées de bandanas colorés... Laissez-passer obligé pour accéder aux deux autocars. Quelques encombrements plus tard, à la base navale de St Nazaire, nouveau remaniement pour accueillir le derniers arrivants.

Dorénavant, la prise en charge est faite par une guide officielle, habilitée. Nouveau contrôle d'identité avant l'entrée sur le site d'Airbus. Nous voilà dans "Metropolis": les hangars dévoilent tronçons et entrailles d'une dizaine d'Air Bus A 320, construits  ici par tiers,  chargés et expédiés vers Toulouse d'où ils prendront leur envol. Rencontre avec un A 350 et le A 380 dont les commandes battent de l'aile. Airbus, orchestration réussie entre des machines gigantesques et l'intelligence et les savoir-faire des travailleurs au service d'un rêve: voler, abolir les distances, un projet européen...

Retour à la base navale, midi, on fait ripaille : sur des tonneaux, apéro, vin à gogo, "cuissot", vacarme de banquet...

A nouveau, gigantisme pour la visite de STX qu'on préfère nommer Chantiers de l'Atlantique: trois navires en cours, deux paquebots de croisière par an, un carnet de commandes rempli jusqu'en 2026, le vent en poupe... Dans la forme, devant nous, en surplomb, dominateur, le colosse Celebrity Age : 43 m de large, 303 de long, 17 ponts, 3000 croisiéristes, 1500 personnes d'équipage...Sur la coque, quelques peintres dans leurs nacelles apportent quelques retouches, finissent le lettrage. Il faut imaginer la fourmillière qui a oeuvré: 2700 salariés, 4000 sous-traitants pour réaliser ces monstres marins, édifier ces cathédrales de l'océan.

Nous venons de comprendre que Nantes, pays de Jules Verne, a aussi engendré éléphants, géants, monstres marins, Machines de l'ïle,  Royal de Luxe... Question de gènes...  Christine

voir l'album photos